Confessez-vous

Vos Confessions, un site de CI.

Vos Confessions > Amour > Cachette secrète

Cachette secrète  New
Lecture : 2353 fois - 0 Commentaire(s)
Confession ajoutée le 20/05/2008 par bulle

Confession :

C'est l'été de mes quinze ans... je suis montée dans le grenier de la maison de ma grand-mère pour lire et surtout pour ne pas faire la vaisselle ... j'ai découvert une pile de magazines de mode des années 1900... C'est amusant de voir ces femmes aux tailles si fines, avec des robes sophistiquées, et surtout leurs dessous : des corsets à lacet, des guêpières, des bas en soie et porte-jarretelles, toutes sortes de dentelles, des bottines, des recettes pour avoir bonne haleine, d'autres pour maigrir, des réclames pour un shampooing à base de pétrole, qui évite la chute des cheveux, etc. etc.

et tout à coup j'entends des pas qui grimpent tranquillement les escaliers : je me cache derrière la malle ; oh c'est le fils des voisins... il est un peu plus âgé que moi : je l'observe : que vient-il faire là ?

Il s'approche de la pile des magazines, je retiens mon souffle, il farfouille tout en dessous et je le vois qui sort une revue avec une femme en tenue de petit lapin : deux oreilles roses plantées dans ses cheveux roux, un justaucorps noir, un petit tablier blanc en broderie anglaise et surtout une petite queue toute blanche, comme un pompon posé sur son postérieur... je n'avais jamais vu ce magazine...

Alors, monsieur s'installe juste dans les coussins que j'avais disposé le long de la malle...
il ouvre la revue à la page du milieu et déplie comme une double page ; d'où je suis je ne vois pas ce qu'il y a dessus mais lui je le vois en reflet dans un miroir :
il est tout rouge, transpire un peu et sa respiration devient de plus en plus forte
Il ressemble à l'apollon de mon livre de latin, brun bouclé, les yeux foncés, un semblant de moustache, mais surtout, sa chemise est ouverte et je ne vois que ses pectoraux.
il me plait vraiment, alors je fais tomber un panier posé en équilibre : cela ne rate pas
Il m'entend, se lève d'un bond et me regarde penché par dessus la malle :
- que fais tu là me demande-t-il ?
- Et toi lui dis-je ?
Je crois qu'il est devenu encore plus rouge, il a passé le magazine derrière son dos et reste la bouche ouverte !
Ses lèvres sont belles et me donnent envie de l'embrasser mais je ne l'ai encore jamais fait.
- il fait chaud tu trouves pas ? dis-je d'un air coquin.
- oui, attends, je vais ouvrir le vasistas,
Il respire un grand coup pour se calmer alors je m'allonge contre la malle métallique qui m'apporte un peu de fraîcheur.
il me dit : je peux m'allonger à coté de toi ?
Je ne réponds rien mais mes yeux durent lui dire oui
il me demande s'il je l'autorise à poser sa tête sur ma poitrine
j'ouvre un bras pour lui laisser le passage et je pose ma main sur son ventre.
Je m'empare du magazine et m'en sert comme d'un éventail.
Nous restons ainsi un moment puis il lève la tête, et se met à dessiner mon visage en le touchant d'un doigt.
C'est très excitant mais je le laisse faire, il est doux et ses yeux rieurs me font craquer !
Quand il passe sur ma bouche j'ose embrasser son doigt alors il approche son visage du mien et me pose un délicat baiser.
Nous nous sommes pelotonner l'un contre l'autre, n'osant plus bouger... de peur que quelqu'un ne nous entende.
Puis avec plein de petits bizoux dans mon cou, sur mon visage, il me déclare : "nous sommes fiancés pour la vie !"

Nous redescendons main dans la main.... jusqu'au seuil de la porte du jardin où je lui pique un baiser sur sa joue en lui disant : "à demain dans le grenier après le déjeuner."

Notre cachette secrète de l'été...

Vous avez aimé cette histoire ?
Tweeter


Retour à la catégorie Amour


Commentaires de la confession Cachette secrète

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion

Confession suivante :
Elle m'aime mais moi je suis hetero
Lecture : 903 fois - 1 Commentaire(s)
Confession ajoutée le 04/11/2008 par sarah

C'etait cet été, j'étais avec des amis sur la plage pour fêter la fin de l'année scolaire et nos notes moyennement bonnes du bac. Je flashais grave sur Boris, il me faisait avoir des frissons dès qu'il me touchait. Un jour où on était à un feux de camps, j'ai decidé de passer à l'acte et tout c'est bien deroulé. Le lendemain on était ensemble et he...

Confession précédente :
Tentée par ses mots.
Lecture : 1608 fois - 1 Commentaire(s)
Confession ajoutée le 19/05/2008 par Fraise

Un jour une rencontre derrière un écran, on discute sans se douter que pour cette personne nous allons finir par ressentir un veritable amour. Premier soir, les cams se connectent. Je le regarde faire l'idiot derrière son écran. Il se prends pour un ange, quelle idée... Les mots glissent sur la toile, heures aprés heures, jours aprés jours. S...

Partagez vos confessions, vos secrets et vos confidences...




Copyright 2008-2021 © Vos Confessions - Contact - Il y a 3 connectés