Confessez-vous

Vos Confessions, un site de CI.

Vos Confessions > Au travail > J'ai vandalisé sa voiture

J'ai vandalisé sa voiture  New
Lecture : 5335 fois - 0 Commentaire(s)
Confession ajoutée le 24/05/2008 par Marc

Confession :

L'histoire que je vais vous raconter n'est pas très vieille puisqu'elle date du mois dernier.

Tout d'abord, petite présentation ! Je m'appelle Marc, j'ai 28 ans, j'habite au Québec et je suis, enfin j'étais, employé marketing.

Oui car il y a un mois pratiquement jour pour jour, mon patron a décidé de se séparer de mes bons et loyaux services. Je suis convoqué dans son bureau et le verdict est tombé: je suis licencié ! Mais le pire dans tout cela est que je ne connaissais pas les vrais raisons de mon soudain départ. Il me reprocha mon manque de conviction et mes retard à répétition comme il disait, alors que je ne n'étais pas si en retard que ça, et puis vous savez, dans le monde marketing, ça se fait !

Mon patron ne mis même pas les formes de politesse et de délicatesse qui sont d'usage ! Il usait constamment d'ironie, jouait avec les mots, avec un grand sourire en disant long ! J'adorais mon travail. De nature assez sauvage, j'avais plutôt bien était intégré dans la boite, à part avec la secretaire particulière du patron. En même temps je la comprend assez, nous étions dans la même classe au collège. J'étais, sans vouloir me vanter, le beau goss de la classe comme on disait, et elle, à l'opposé, était la petite du genre intello avec de l'acné. Je me souviens ne pas avoir était tendre avec elle et il est vrai qu'aujourdhui je le regrette. Je l'ai reconnu du pemier coup d'oeil lorsque je suis arrivé dans la boîte, elle aussi apparemment !

Enfin bref, sur cette décison, j'ai eu 2 semaines pour ranger toutes mes petites affaires m'en aller. Quelques jours après, je reçoit un coup de téléphone. C'était Paul, un ancien collègue avec qui je m'entendais plutot bien il faut le dire. Et là, surprise. Il m'apprend avoir surpris une conversation entre le patron et sa secretaire, celle du collège.

En gros, il m'apprend qu'il y a eu connivence entre eux à propos de mon licenciement. Elle aurai fait des pieds et des mains afin d'obtenir mon renvoit. J'étais sur le cul comme on dit ! Je n'en revennais pas de ce qu'elle venait de me faire. Je sais que la vengeance est un plat qui se mange froid, mais alors à ce point !!! Sauf que moi j'aime les manger chaud... Ni une, ni deux, j'ai cherché comment me venger. Je n'ai rien trouvé de mieu que de casser le rétroviseur extérieur gauche de sa voiture, rien de bien méchant, bien que je n'en suis pas fier aujourd'hui mais si vous saviez comment cela faisait du bien de pouvoir se défouler sur la personne qui a essayé de gacher votre vie (je sais j'exagère légérement).

Tout cela pour dire que je n'ai plus de nouvelle, ni du patron, ni d'elle, ni de sa voiture ! J'ai trouvé un petit travail de substitution et je suis très heureux !



Vous avez aimé cette histoire ?



Retour à la catégorie Au travail


Commentaires de la confession J'ai vandalisé sa voiture

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion

Confession suivante :
Je suis touché par la crise
Lecture : 4090 fois - 0 Commentaire(s)
Confession ajoutée le 29/10/2009 par Filyp

Ca faisait 1 an et demi ans que je travaillais dans une entreprise qui était devenu comme une deuxième famille pour moi, sans exagérer. Je m'y sentais vraiment bien, j'avais de bons collègues. Mais que voulez-vous, par les temps qui courent (je parle de la crise bien entendu), les temps sont vraiment dur ! Et oui, dernier arrivé, premier sorti !...

Confession précédente :

Pas de confession intime précédente

Partagez vos confessions, vos secrets et vos confidences...




Copyright 2008-2021 © Vos Confessions - Contact - Il y a 1 connecté